Lecture de Béatrice Brérot lors du vernissage INTERMITTENCES le 8 avril 2014 à 19h30

poésie, exposition













Béatrice Brérot lira ses textes dont ceux écrits pour l'exposition INTERMITTENCES de Nadège Druzkowski (http://www.ndart.fr/) à la Bibliothèque Municipale de Jean Macé, 2 rue Domer, 69007 Lyon. 

L'exposition s'y tiendra du 8 au 30 avril 2014.
Pour cette exposition dont le thème est la mémoire, la peintre Nadège Druzkoswki s'est librement inspirée de l'oeuvre de Marcel Proust et du film d'Alain Resnais L'Année dernière à Marienbad. La collaboration entre la peintre et la poète s'est nourrie de discussions, échanges de lectures et de références. Ces rencontres ont rythmé leur réflexion et permis que le texte majeur de Béatrice Brérot accompagnant l’exposition, depil fin fond, fasse véritablement écho aux toiles présentées. Lancinant, rythmé par le flux et reflux des mots égrenés, le texte questionne le thème du souvenir grâce à un dispositif poétique évoquant les jardins, théâtres et palais de la mémoire, pour lequel l’auteur a mis en oeuvre son propre processus mémoriel.
Transportant littéralement l’auditeur en d’autres lieux et d’autres temps, de la Renaissance à l’Antiquité jusqu’à l’âge des cavernes, Béatrice Brérot invoque différents palais ou arts de la mémoire, des plus archaïques aux plus modernes, de la caverne de Platon à la camera obscura dans une temporalité réinventée, où les couloirs du temps finissent par se confondre, invitant ainsi à une déambulation poétique et hypnotique.